Typhaine Moogin

You are here

Typhaine Moogin's picture

Typhaine Moogin est architecte et doctorante à la Faculté d’architecture de l’Université Libre de Bruxelles sous mandat Aspirant du Fonds National de la Recherche Scientifique (F.R.S.-F.N.R.S.).

Née en 1988, elle entame en 2006 sa licence en architecture à L’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Bordeaux avant de poursuivre son Master à l’Institut Supérieur d’Architecture de la Communauté Française La Cambre à Bruxelles. En 2011, elle obtient son diplôme avec grande distinction et intègre CLARA, le Centre des Laboratoires Associés pour la Recherche en Architecture de la Faculté.

Depuis octobre 2012, elle mène une thèse de doctorat intitulée « Les prix d’architecture en Belgique de 1900 à nos jours. Exigences et enjeux d'un jugement ». Traçant une histoire de l’architecture belge à travers les différentes distinctions ayant existé, elle entend questionner le rôle de ce dispositif de médiation dans la construction de l’univers axiologique de la discipline.

Dans Clara, Typhaine Moogin est membre des laboratoires hortence (Histoire, Théorie et Critique) et Sasha (Architecture et Sciences Humaines). Ses travaux de recherche portent essentiellement sur les médiations et la critique architecturale. Elle est également membre du comité éditorial  de la revue Clara architecture/recherche et a collaboré à plusieurs ouvrages collectifs.

Cliquez ici pour accéder aux publications de Typhaine Moogin sur DI-Fusion

Les prix d’architecture en Belgique (1900-1988)

Analyse d’un dispositif de médiation de l’architecture en quatre conditions

Auteur
  • Typhaine Moogin
La thèse porte sur les prix d’architecture, ces distinctions honorifiques attribuées à une œuvre architecturale et/ou à un architecte. Avec comme terrain d’étude les distinctions organisées en Belgique au XXe siècle, elle a pour objet de comprendre la place et le rôle de ce dispositif de médiation en architecture.

Éléments pour une pensée critique en architecture.

La controverse de l’Équerre d’Argent 2007.

Auteur
  • Typhaine Moogin
Promoteur
  • Jean-Didier Bergilez
En octobre 2007, Le prix de l’Équerre d’argent, principale récompense architecturale française, est remis aux architectes Nathalie Franck et Yves Ballot pour la réalisation d’un groupe scolaire dans la banlieue bordelaise. Quelques jours plus tard, des architectes réagissent et lancent une pétition à l’encontre du résultat. Ce sera le début d’une polémique animant la sphère architecturale française pendant plusieurs mois et dont les conséquences peuvent aujourd’hui encore être perçues...